En route vers la Pharmacie de demain

MonOrdo est au coeur des préoccupations actuelles de l’e-santé

En Octobre 2018, l’Ordre National des Pharmaciens a publié un livre vert, “Pharmacie connectée et télépharmacie, c’est déjà demain”, consacré à la transition numérique du système de santé français. Ce document présente les réflexions menées afin de répondre à la question suivante : 

Comment relever le défi de cette transition au bénéfice des patients ?

Les pistes identifiées par l’Ordre s’articulent autour de 3 axes majeurs pour la pharmacie de demain, liés à l’expérience du patient, la coordination des soins et les données de santé.

Ces préoccupations sont centrales dans la politique de MonOrdo, née au coeur des pharmacies. Sébastien Bonnet, co-fondateur du projet et pharmacien de profession, a été directement confronté aux difficultés des officines liées au retard dans le numérique. Des processus lents et une utilisation massive du papier qui nuisent à l’expérience des patients, à la gestion des pharmaciens ainsi qu’à la prise en charge des traitements. C’est donc à partir d’un constat de comptoir qu’est apparue l’envie de développer une solution utile aux patients comme aux praticiens tout en garantissant une protection maximale des données.

MonOrdo se donne pour mission d’améliorer l’offre de services santé grâce au digital, de numériser l’intégralité du parcours soin et de réussir le défi de la portabilité des données de santé.

Le numérique au service du patient

“Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux”. Cet extrait du serment d’Hippocrate concerne avant-tout les médecins, mais ne devrait-il pas concerner tous les acteurs du monde de la santé ? Chez MonOrdo, nous pensons que si. Inscrite dans l’esprit du projet dès les premiers jours, cette vision nous permet de garder en tête que nous développons une solution dont le but est de simplifier et d’améliorer l’accès aux soins pour les patients.

Une première étude recueillant plus de 1300 réponses a permi de confirmer ce qui a été observé en pharmacie : une majorité des patients a déjà perdu une ordonnance, a déjà oublié de renouveler une ordonnance et pire, une immense majorité a déjà dû revenir à la pharmacie à cause de médicaments non-disponibles.

Ces constats, couplés à l’impact écologique des ordonnances papiers, mettent en lumière une conclusion évidente : il faut en finir avec le papier. Mais en étant pharmacien et non développeur, Sébastien ne peut pas seul apporter une solution numérique. Cosmin, co-fondateur et développeur, a apporté sa connaissance du digital et MonOrdo a pu voir le jour.

Pour créer la pharmacie de demain et assurer l’égalité d’accès aux soins pour tous, deux maillons essentiels du parcours de soin doivent être impliqués le plus possible : les médecins et les pharmaciens.

Une solution pour faciliter la prise en charge par les praticiens

Ouvrir les mails, imprimer l’ordonnance, scanner l’ordonnance, faire un duplicata, une fois, deux fois, encore et encore… Le papier ne facilite pas la tâche des médecins et des pharmaciens et rend laborieux le suivi des patients, car sur papier, les données se perdent.

Une chose est certaine, les pharmaciens et les conseils qu’ils apportent sont primordiaux pour les patients (67% de nos sondés les jugent d’ailleurs indispensables pour toutes les ordonnances). Dans cet optique, nous apportons une solution qui optimise et renforce le lien entre les praticiens et les patients. C’est la promesse faite par la technologie de MonOrdo, capable de s’implémenter sur tous les logiciels de gestion des médecins et des pharmaciens.

En numérisant de bout en bout le parcours de soin, nous facilitons et participons à la transition de la pharmacie. Le pharmacien n’est pas remplacé, au contraire, il devient le professionnel de santé le plus facile d’accès. Ainsi, l’observance des traitements peut être améliorée.

MonOrdo est un service à forte valeur ajoutée qui apporte les solutions pratiques demandées par les patients et les professionnels de santé. Pour que ces réponses ne soient pas vaines, il nous faut nous assurer d’un élément non-négociable : la sécurité des données personnelles de santé.

Une application qui donne le contrôle des données au patient

Il est nécessaire de pouvoir assurer que les données personnelles de santé ne soient pas volées par des tiers. Il est tout aussi important de certifier que les ordonnances numériques ne soient pas falsifiées, à toute étape du parcours de soin. En effet, la falsification d’ordonnances reste un mal répandu et MonOrdo souhaite aider à l’endiguer. 

Conscients de la sensibilité des données de santé et de la difficulté à certifier l’authenticité d’une ordonnance, la volonté des fondateurs est de fournir un service fiable et sécurisé.

Mais comment garantir cette protection lorsqu’on cherche à faire transiter numériquement des informations sensibles ?

La réponse a été apportée lors d’une rencontre avec un jeune développeur, Léo (qui fait aujourd’hui partie de l’équipe MonOrdo), passionné et expert de la blockchain. Cette technologie de stockage et de transmission de l’information permet de garantir la provenance et l’intégrité des ordonnances.

Grâce à cette garantie, le risque de falsification, qui intervient notamment lorsque l’ordonnance est entre les mains du patient, est ainsi annihilé.

L’intégralité du parcours peut donc être digitalisé sans risque, de la prescription du traitement par le médecin à la délivrance des médicaments par le pharmacien.

Couplés à la blockchain, les serveurs HADS (serveurs spéciaux dédiés aux données de santé) garantissent que les données des patients sont stockées en toute sécurité.

L’innovation MonOrdo arrive bientôt

Nos développeurs travaillent d’arrache pied pour mettre au point une application complète et hyper-sécurisée. La pharmacie du futur est pour demain. Pour prendre part à cette transition, commencez par nous contacter.

 

Naji.B  – MonOrdo –